conférence le 24/06/2017

Anita Quilès de l’Institut Français d’Archéologie Orientale nous présente le pôle archéométrie de l’Institut Français d’Archéologie Orientale : restituer l’esthétique, le temps et l’espace de l’objet archéologique en Égypte, le 24 juin 2017 dans la salle de conférences de la Maison de l’Archéologie.

Le pôle archéométrie de l’Institut français d’archéologie orientale rassemble trois unités de recherche en conservation/restauration, étude des matériaux et datation par le carbone 14. Il répond à la double problématique d’assurer la conservation et la restauration du mobilier archéologique mis au jour sur les chantiers de l’IFAO et de permettre l’étude et l’analyse d’échantillons archéologiques en Égypte. Du fait des larges champs disciplinaires concernés, la demande d’analyses est vaste et diversifiée. Il relève donc d’une triple mission de service, d’échanges pluridisciplinaires et de recherche scientifique. Sa finalité est d’initier une approche à la fois plurielle et intégrée de l’archéométrie, répondant à trois objectifs majeurs, à savoir, développer une plateforme mutualisée en s’appuyant sur un réseau d’experts, coordonner sa propre recherche avec les programmes scientifiques de l’institution et valoriser et élargir ses compétences dans divers domaines de l’archéométrie. Situé au sein de l’IFAO, le pôle archéométrie jouie sur place d’un privilège de compétences variées, favorisant les échanges interdisciplinaires pour définir les bonnes stratégies analytiques. Cet espace d’échanges, relativement exceptionnel dans la discipline, participe à l’originalité et à la légitimité de ce laboratoire de recherche.

Après être revenus sur la définition de l’archéométrie et son application aux problématiques archéologiques en Égypte, nous présenterons le laboratoire de l’IFAO et ses perspectives d’évolution, avant de développer les projets de recherches principaux qui y sont menés actuellement, en particulier ceux de modélisation chronologique.

Comments are closed.