Conférence 16 juin 2018

Amandine Marshall, Docteur en Egyptologie, Chercheur associé, MAFTO (Mission Archéologique Française de Thèbes-Ouest), Membre invité, UMR 8164 (CNRS, Lille3), Conseillère scientifique auprès du Centre National des Lettres (Paris) nous présente le 16 juin à 14h30 à la salle de conférences de la Maison de l’Archéologie
« De la femme à l’enfant : maternité et petite enfance en Egypte ancienne ».

La maternité a toujours été, de tout temps et de toute culture, une étape fondamentalement importante. Souhaitée pour de diverses raisons, la maternité pouvait cependant ne pas être voulue, tant pour des raisons de confort, de santé que pour des raisons moins avouables ou encore, professionnelles. Les anciennes Egyptiennes avaient donc recours à de nombreuses prescriptions magico-médicales destinées à apporter une solution à leurs préoccupations de fécondité, de stérilité ou de contraception et des tests de grossesse avaient même été mis au point. Les temps de la grossesse et de la naissance, à haut risque tant pour la mère que pour l’enfant, étaient également placés sous la protection de nombreuses divinités. La seconde partie de la conférence s’attachera au thème de la petite enfance en Egypte ancienne, avec le statut complexe de l’enfant que l’on connaît essentiellement au travers des sources archéologiques et iconographiques.

Comments are closed.